Destruction de l’église arménienne des Saints-Martyrs à Deir Ez Zor, 1er octobre 2014 

Je condamne la destruction de l’église des Saints-Martyrs à Deir Ez Zor, lieu hautement symbolique pour la communauté arménienne.
La France salue l’engagement des autorités religieuses de toutes les confessions, en dépit des attaques et des menaces, dans leur combat pour la tolérance et le respect des lieux de culte.
Les patrimoines syrien et irakien, notamment religieux, sont en péril. Le manquement à l’obligation de protéger le patrimoine culturel constitue un crime de guerre, dont les responsables sont justiciables de la cour pénale internationale. Avec l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, la France est mobilisée afin que les conventions relatives à la protection du patrimoine culturel soient mises en œuvre, notamment en situation de conflit armé.