"la position constante de la France a été de reconnaître l’Etat palesitnien. Jeudi prochain, quand la question sera posée, la France répondra oui"